Promotion de l’agro écologie au Bénin : Le projet Santé et Territoire officiellement lancé

Une vue de famille des participants

L’agro écologie est bien partie pour être une réalité au Bénin. Le projet Santé et Territoire d’une durée de 5 ans et d’un montant de 488 millions de Fcfa financé par l’Union européenne et l’Afd a été lancé ce mercredi 9 mars 2022 à la faveur d’un atelier à Bénin Royal hôtel de Cotonou. Cet atelier de lancement et de cadrage dudit projet a mobilisé les institutions impliquées dont, entre autres, l’Institut de recherche sur le coton ( l’Irc ), la Cirad, l’Inrab, l’Uac et l’Université de Parakou.

Ghislain Gbènakpon

M. Emmanuel Sèkloka, Directeur de l’Irc

« Travailler à l’amélioration de la santé vue sur le plan global. A savoir, la santé des plantes, la santé des animaux, la santé des hommes, la santé de l’environnement. Car les actions anthropiques que les gens mènent dans les milieux ruraux ont des effets sur la santé des territoires. Mais on traite souvent la santé environnementale à part, humaine à part, animale à part. Ce projet veut fédérer tout ça ». Ainsi s’exprimait à la faveur d’une interview à la presse, le directeur de l’Irc M. Emmanuel Sekloka pour lever le voile sur l’objectif du projet Santé et Territoire destiné à accroître les dynamiques de transition agro écologiques actuellement en cours. 

Dr. Oumarou Balarabé, Assistant technique à l’Irc

Il sera aussi question de la promotion de l’agro écologie au cœur du projet avec Dr Oumarou Balarabe, chercheur à Cirad, Assistant technique à l’Irc: « Il s’agit de la durabilité des systèmes de culture dans lesquels le coton et d’autres filières sont  insérés. Le changement, c’est qu’on envisage les différents éléments ; ce n’est pas seulement la santé, l’environnement, mais la santé humaine, la santé des animaux. C’est pour dire qu’on ne va pas se préoccuper seulement de la baisse de la productivité des sols mais aussi de la santé humaine, l’accès des animaux du terroir à de meilleurs pâturages, de la bonne gestion des sols. C’est tout cela qui rentre dans le concept de Santé et Territoire, le One Health. Pour dire finalement, il ne faut pas voir que la gestion environnementale mais la gestion environnementale en terme de santé au pluriel avec la santé humaine, la santé des animaux, la santé des systèmes de production, etc. »

Le directeur de l’Irc, M. Emmanuel Sèkloka fait observer que pour chaque terroir, il s’agira d’identifier  tous les problèmes, leur influence sur la santé dans sa globalité. « Ça peut être des problèmes agronomiques, des problèmes culturels, des problèmes sociaux. Quels sont leurs impacts sur la santé des populations, la santé des végétaux, des animaux? Vous n’êtes pas sans savoir qu’avec les changements climatiques actuels, il y a l’émergence de  beaucoup de maladies, des maladies qui peuvent quitter le règne animal pour aller dans le règne végétal. Est-ce qu’on ne peut pas prévoir celà ? Comment anticiper? Comment faire pour le prévenir ? Ce projet va s’articuler autour de tous ces points », a-t-il expliqué.

1 réflexion au sujet de “Promotion de l’agro écologie au Bénin : Le projet Santé et Territoire officiellement lancé”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s